accompagnement contre le covid-19

N.B. Les élixirs ne se substituent pas à un traitement allopathique

Les élixirs d'accompagnements

Nul n'est dupe. Beaucoup de personnes tombent malades. Il est nécessaire aujourd'hui de faire le point sur le corps humain. Cette pandémie est majeure et pourtant notre corps est doté d'un système immunitaire très performant. En effet, de nombreux virus et bactéries tapissent l'air, le sol au quotidien depuis des millénaires. Alors, que se passe-t-il aujourd’hui ? Pourquoi sommes-nous si faibles ? Le docteur Bach annonçait dans ses ouvrages que rien ne vaut la santé émotionnelle pour guérir les maux corporels, voire même les prévenir. Il avait également à maintes reprises tenter l'expérience du corps pour rechercher la bonne fleur ou le bon arbre qui le soulagerait. Que dirait-il aujourd’hui? Peut-être quelque chose comme ceci : 

« A l'instar de la nature, notre champ émotionnel se fatigue et se pollue. Notre vitalité est en berne, alors que notre enthousiasme désespère."

Nous ressentons ici le besoin de prendre de l'élixir d'olivier pour l'épuisement physique et moral, du pommier sauvage pour sentir son corps se purifier, du peuplier pour retrouver sa fierté. N'y voyez aucune erreur pour ce dernier choix d'arbre. Le peuplier, par sa droiture forte et fleurie, donne envie de sentir une force tranquille en soi, non stressante, non fatigante. Le docteur Bach observait beaucoup la Nature et s'attachait à sentir ce que chaque élément de la Nature lui apportait. On disait de lui que c'était un amoureux de la Nature.

Résumons : l'olivier, le pommier sauvage, le peuplier. Ne pourrions-nous pas rajouter l'enfermement que nous avons vécu, qui laisse peut-être encore des traces en soi. L'étoile de Bethléem soulagerait encore.

 

Posons-nous un instant. Chaque fleur de Bach serait intéressante à prendre, mais le docteur Bach mettait un point d'honneur à ce que ce soit Vous qui choisissiez vos fleurs, car il disait que chaque personne est unique et donc que chaque personne ressent les événements et les intègre différemment. Pour vous aider à faire un choix, les conseiller(ère)s agréé(e)s vous aident. En discutant avec vous, elles (ils) détectent les fleurs qui vous conviennent.

 

Je vous propose en avant-première quelques élixirs.

À vous de les composer selon ce que vous ressentirez. Il s'agit d'une approche et non d'un travail en profondeur. Il ne s'agit pas non plus de remplacer un traitement allopathique, mais de vous accompagner.

Le corps humain a toute une armée de défense et d'attaque de corps étranger.s Que vous ayez des allergies où d'autres maladies auto-immunes, le système immunitaire peut être fatigué. Le séquoia est un arbre géant. Sa capacité de croissance est gigantesque. Il s'agit d'un conifère comme le sapin ou le pin Sylvestre. Le docteur Bach compte le pin Sylvestre comme l'une des 38 fleurs. Ne pourrait-on pas alors utiliser l'un de ces conifères ? Le pin Sylvestre soulage la culpabilité. Mais lorsque on le regarde, il inspire également la grandeur et surtout la hauteur. Qui oserait attaquer un molosse ?. Eh bien les bactéries justement, car ces petits organismes se multiplient à vitesse grand V. Elles rongent, elles développent des maladies et leur nombre peut faire tomber un molosse. Par analogie, nous pourrions recevoir alors de cette anecdote une philosophie à adopter.

Tous ensemble, nous sommes affaiblis par le COVID-19. Si tous ensemble, nous pouvons éradiquer un molosse avec tant de puissance, nous pourrions peut-être trouver alors une force de rassemblement dans un végétal. Le rassemblement développe une synergie, une association développe la créativité. Tous ensemble, nous pouvons créer une chaîne solide. La forme du lierre terrestre pourrait ressembler à cette chaîne, qui sait grimper aux arbres en créant des chaînes de feuilles. Mais allons plus loin dans cette démarche de comprendre l'analogie entre un phénomène, une forme végétal et le choix des élixirs. Le COVID-19 attaque potentiellement tout le monde, petits et grands, quel que soit le climat. Il est omnipotent et étouffe, enlève le goût, etc... Il est partout. La prolifération en est l'analogie. L'inverse de la prolifération est le coté fixe, stable.

 

Poursuivons. Lorsque vous êtes affaibli, le virus prend le dessus. On est envahi, étouffé. Et si, a contrario,  nous prenions le dessus ?

En résumé, nous avons besoin de : 

  • Rassembler nos forces
  • Se sentir stable, recentré, fixé
  • prendre le dessus

A quels élixirs, cela correspondrait-il ?

  • Rassembler ses forces: l'olivier
  • Se sentir stable, recentré, fixé : la bruyère
  • prendre le dessus ( autrement dit remonter la pente ) : l'ajonc

Mais vous êtes peut être en pleine forme et votre hygiène de vie impeccable. La prévention est-elle de mise ? Avez-vous peur d'être atteint(e) ? Toutes ces questions peuvent être abordées en entretien avec un conseiller(ère) agréé(e).

Voyons de façon globale.

Le COVID-19 peut passer inaperçu, à la campagne par exemple, au grand air, surtout si l'on se nourrit de son potager. Alors que comprendre ? Faut-il nier, ne pas s'inquiéter tout simplement? Tout dépend de votre vécu. Nul besoin de culpabiliser. Chacun a le droit de réagir comme il le souhaite, avec ses propres convictions. L'individualité est donc ici très importante. La fleur de bruyère aide beaucoup à s'assumer, à s'assouvir avec quiétude de la façon que l'on a de réagir à une situation, sans avoir à en faire une histoire débordante.

Qu'en est-il des enfants ?  Certains sont traumatisés, d'autres amusés ou encore en dehors de tout cela. Nous avions partagé ci-dessus l'idée que le rassemblement aidait à la créativité. Les enfants ne sont pas en reste dans ce domaine. Observez votre enfant et sachez lui faire faire maints et maints dessins ou objets créatifs. Cela calme, recentre sur soi, stabilise assis et donne cette sensation d'agir par soi et de produire une œuvre, son œuvre, sa vie…

 

Pour conclure, je vous conseille les élixirs suivants que je crée moi-même (commander en cliquant : ici)

Séquoia

Fleur de coton

Pimprenelle

Fleur de tomate

Le peuplier apporte cette force dont on a besoin. La fleur de coton aide à ne pas s'inquiéter. La Pimprenelle permet de sentir que l'on a de l'espace autour de soi, que nous respirons à l'air libre. La fleur de tomate redonne du baume au cœur. 

 

Je crée ces élixirs par dynamisation de l'eau. J'ai développé une intuition de la Nature qui me permet de voir et de ressentir ce que les fleurs et les arbres peuvent nous apporter de plus, en terme énergétique. L'énergétique touche notre aura, autrement dit notre inconscient ou encore notre charisme. 

 

Je traduis cette énergie en dessins géométriques calculés selon le Nombre d'Or, symbole de l'harmonie de la Nature. Ces dessins vitalisent l'eau selon le principe de la mémoire de l'eau et le principe découvert par Masuro Emoto (preuve que l'eau est capable de recevoir les énergies).

 

 

Pour commander le mélange d'élixirs : cliquer ici

Pour un entretien agréé en Fleurs de Bach : cliquer ici