GAIA ET RAFAELO : une minute de bonheur pour nous rejoindre

Je suis Rafaelo. La Terre me demande aujourd’hui de vous révéler les effets de la pollution terrestre et son impact sur la population des êtres de la nature. Nous sommes tous ici pour recueillir ces effets et vous les transmettre. La pollution salit notre aura. Elle s’intègre en nous comme en tous les animaux de la planète et en les humains. Elle s’immisce dans nos antres fatigués également, qui se déploient déjà difficilement avec l’atmosphère négative, avec nos conditions difficiles de labeur ancestraux. Pour renouer avec GAIA, celle-ci me parle et me transmet un message :

« Je ne suis pas celle que vous imaginez. Je suis bien plus concernée que vous le pensez. Je m’agenouille et palpe la terre et ressens de l’amertume envers celles et ceux qui la souillent…

Je ne suis cependant pas sincère en disant ceci car je vous aime et vous comprends également. Je suis empreinte de chagrin comme une âme qui perd ce qu’elle a créé…mais je suis aussi concernée que vous. Je vous demande pardon de vous avoir laisser à l’abandon dans vos désarrois ultimes, mais c’était nécessaire pour que vous compreniez que je suis là pour vous amener vers la Lumière sacrée. Je suis dans l’ascension et vous invite à me rejoindre dès que possible. Il s’agit pour vous de m’écouter dans tout votre Être, et vos sensations suprêmes.

Je suis un Être de lumière qui vient vers vous pour vous demander de l’aide, comme à un ami. Je tiens à vous remercier de tous vos efforts me concernant mais je vous demande solennellement de me rejoindre en ce jour consacré à la Terre de Lumière. J’ai besoin de vous sentir près de moi et de constater que vous avez l’intention de me rejoindre.

En ce jour solennel, je prends la parole en vous disant d’accomplir un geste par jour : de créer une seule minute de bonheur. Sentez-vous heureuse et heureux un seul instant par jour en conscience, ce qui aura pour effet (je vous l’envoie par mon émanation de ce dessin), de démultiplier l’aura de la Terre, qui devient alors, dans l’infini, une enceinte de bienfaisance pour l’Être ancestral incarné.

merci à tous. GAIA »

Je reprends la parole un instant pour révéler mon identité. Je suis un nain ancestral qui a œuvré auprès de GAIA pour insérer en elle mon émanation d’Être de la terre, celle que la Source a créée. Je suis Rafaelo et me

dévoile aujourd’hui pour vous dévoiler tout mon devenir…

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0